31


Cliquez ici pour agrandir l'illustration de l'oeuvre (en position 1)



TĂȘte colossale / Colossal Head / Kolossalkopf
1960

Description / Description / Beschreibung
Gravure originale, eau-forte, titrée, signée et datée au crayon par l'artiste. Edition de l'artiste.
Original etching, titled, signed and dated in pencil by the artist. Edition by the artist.
Originale Radierung, vom KĂŒnstler mit Bleistift betitelt, signiert und datiert. Eigenverlag.

Couleurs / Colors / Farben
Noir, jaune, brun, violet
Black, yellow, brown, purple
Schwarz, gelb, braun, violett

Tirage / Edition / Auflage
Quelques rares Ă©preuves d'essai (Ă©preuves d'artiste et Ă©preuves d'Ă©tats)

Few rare essay proofs (artist proofs and state proofs)

Nur einige Probedrucke (KĂŒnstler Exemplare und Zustanddrucke)

Papier / Paper / Papier
Arches
Dimensions de l'illustration / Size of the Illustration / Grösse der Abbildung
39,4 x 49 cm
Dimensions de la feuille / Size of the sheet / Grösse des Blattes
56 x 71,5 cm
Référence / Reference / Referenz
Das druckgraphische Werk n°31
Nb. d'épreuve(s) présentée(s) / Number of proof(s) on display / Nummer von Exemplar(e) Vorgestellt(e)
Deux épreuves, une épreuve non justifiée et une épreuve justifiée "Epreuve d'artiste".
Commentaires / Comments / Kommentars
* MĂȘme matrice tirĂ© dans des couleurs diffĂ©rentes que le n°35 (« Bambara black-out Â») de 1961 du prĂ©sent catalogue raisonnĂ©. / Same copper published in different colors as n°35 (« Bambara black-out Â») of 1961 of the present Complete Graphic work.
 / Vergleiche andersfarbigen Abdruck von derselben Platte 1961, Kat.-Nr.35 (« Bambara Verdunkelung Â»)
* Cette gravure faisait partie de l'exposition "Roger Platiel - Graphik" au Kasseler Kunstverein de Kassel (Allemagne) en 1961. L'exposition, organisée du 8 janvier au 6 février, regroupait 35 gravures. La gravure est reproduite, en couleurs, dans le catalogue publié à cette occasion.
* Ecrit de Claire Bonnafé devant l'épreuve exposée lors de la rétrospective posthume (12 janvier-25 février 1979) au Musée de Kassel :
Barbare drapĂ© d'un brocart d'or, on ne voit de lui que ses deux yeux immenses fixes et troubles. C'est la tĂȘte du gĂ©ant meurtrier, dĂ©vorateur, errant Ă  la tombĂ©e du jour, Ă  la crĂȘte des montagnes. Depuis son premier forfait (Ă  l'aube des temps), il est privĂ© de parole. Nul ne peut rencontrer son regard sans ĂȘtre changĂ© en pierre.

Matrice
non