101


Cliquez ici pour agrandir l'illustration de l'oeuvre (en position 1)



A. G. Pym's meridien / A. G. Pym's meridian / A. G. Pyms Meridian
1969

Description / Description / Beschreibung
Gravure originale, eau-forte, titrée, signée et datée au crayon par l'artiste. Edition de l'artiste.
Original etching, titled, signed and dated in pencil by the artist. Edition by the artist.

Originale Radierung, vom K√ľnstler mit Bleistift betitelt, signiert und datiert. Eigenverlag.

Couleurs / Colors / Farben
Vieux rose, vermillon, vert noir√Ętre, turquoise
Old rose, vermilion, green blackish, turquoise blue
Altrosa, zinnober, schw√§rzlichgr√ľn, t√ľrkis

Tirage / Edition / Auflage
Quelques rares épreuves
Few rare proofs
Einige seltene Exemplare

Papier / Paper / Papier
BFK Rives
Dimensions de l'illustration / Size of the Illustration / Grösse der Abbildung
29,4 x 24,4 cm
Dimensions de la feuille / Size of the sheet / Grösse des Blattes
41,8 x 36,2 cm
Référence / Reference / Referenz
Das druckgraphische Werk n¬į101
Nb. d'épreuve(s) présentée(s) / Number of proof(s) on display / Nummer von Exemplar(e) Vorgestellt(e)
2 épreuves, une épreuve non justifiée et une épreuve justifiée "Epreuve unique".
Commentaires / Comments / Kommentars
* Une épreuve de cette gravure fait partie de la Donation de Mme Claire Bonnafé à la Bibliothèque nationale en 1980.
* Inventaire de l'atelier Roger Platiel établi par Mme Claire Bonnafé en 1978-1979 (p. 97) :

Date : 1969.
Dimensions : 250 x 290 mm
. 1 épreuve d'artiste, signée, datée, titrée
* Ecrit de Claire Bonnafé devant l'épreuve exposée lors de la rétrospective posthume (12 janvier-25 février 1979) au Musée de Kassel :
Merveille d'humour et d'imagination. Couleur superbe. Roux, ardent symbolisé par deux cercles rouges, Arthur a fait le tour du monde à la vitesse de la lumière, à la vitesse du rêve.
Nota : ¬ę  Les Aventures d'Arthur Gordon Pym ¬Ľ (The Narrative of Arthur Gordon Pym of Nantucket) est l'unique roman achev√© par Edgar Allan Poe. Il est publi√© en 1838 aux Etats-Unis et en Angleterre. Charles Baudelaire en donnera une premi√®re traduction fran√ßaise en 1858.

Matrice
non