16


Cliquez ici pour agrandir l'illustration de l'oeuvre (en position 1)



Touriste / Tourist / Tourist
1959

Description / Description / Beschreibung
Gravure originale, eau-forte, titrée, signée et datée au crayon par l'artiste. Edition de l'artiste.
Original etching, titled, signed and dated in pencil by the artist. Edition by the artist.
Originale Radierung, vom Künstler mit Bleistift betitelt, signiert und datiert. Eigenverlag.

Couleurs / Colors / Farben
Noir, blanc ou Noir, blanc, gris, rouge
Black, white or Black, white, grey, red
Schwarz, weiss oder Schwarz, weiss, grau, rot

Tirage / Edition / Auflage
Quelques rares épreuves d'essai et épreuves d'artiste
Few rare essay proofs and artist proofs
Einige seltene Probedrücke und Künstler Exemplare

Papier / Paper / Papier
Arches
Dimensions de l'illustration / Size of the Illustration / Grösse der Abbildung
20,8 x 34,4 cm
Dimensions de la feuille / Size of the sheet / Grösse des Blattes
29,7 x 43 cm
Référence / Reference / Referenz
Das druckgraphische Werk n°16
Nb. d'épreuve(s) présentée(s) / Number of proof(s) on display / Nummer von Exemplar(e) Vorgestellt(e)
3 épreuves, une justifiée "Artist proof (D), une épreuve justifiée E.A. (Epreuve d'artiste) et une épreuve justifiée "Epreuve d'artiste (State 1)".
Commentaires / Comments / Kommentars
* Cette gravure faisait partie de l'exposition "Roger Platiel - Graphik" au Kasseler Kunstverein de Kassel (Allemagne) en 1961. L'exposition, organisée du 8 janvier au 6 février, regroupait 35 gravures.
* Inventaire de l'atelier Roger Platiel établi par Mme Claire Bonnafé en 1978-1979 (p. 15) :

Photo M. Antman (Voir, dans la rubrique « Index », la sous-rubrique « Marc Antman »)









. 1 épreuve d'artiste signée, datée, titrée

. 4 épreuves d'artiste, signées, datées, titrées
* Ecrit de Claire Bonnafé devant l'épreuve exposée lors de la rétrospective posthume (12 janvier-25 février 1979) au Musée de Kassel :
Grotesque, hésitant, encombré de fils et d'objets de toutes sortes, le voilà qui s'avance en touriste, totalement incongru. Sa maladresse est absolue. Pas d'yeux pour voir. Seulement des objets destinés à lui donner des informations sur le monde extérieur (une sorte de téléphone brinqueballant). Inadaptable.
(En fait ce "Tourist" appartient à la lignée des monstres de Roger Platiel. Mais ici l'humour recouvre l'horreur).

Matrice
non