10


Cliquez ici pour agrandir l'illustration de l'oeuvre (en position 1)



Désert / Deserted / Verlassen
1957

Description / Description / Beschreibung
Gravure originale, eau-forte, titrée, signée et datée au crayon par l'artiste. Edition de l'artiste.
Original etching, titled, signed and dated in pencil by the artist. Edition by the artist.
Originale Radierung, vom Künstler mit Bleistift betitelt, signiert und datiert. Eigenverlag.

Couleurs / Colors / Farben
Bleu, jaune
Blue, yellow
Blau, gelb

Tirage / Edition / Auflage
Quelques rares épreuves d'essai et quelques épreuves d'artiste
Few rare essay proofs and few artist proofs
Nur einige Probedrucke und einige Künstler Exemplare

Papier / Paper / Papier
Vélin épais / Strong wove paper / Dickes Bütten Papier
Dimensions de l'illustration / Size of the Illustration / Grösse der Abbildung
34,6 x 39,4 cm
Dimensions de la feuille / Size of the sheet / Grösse des Blattes
41 x 49 cm
Référence / Reference / Referenz
Das druckgraphische Werk n°10
Nb. d'épreuve(s) présentée(s) / Number of proof(s) on display / Nummer von Exemplar(e) Vorgestellt(e)
3 épreuves, justifiées "Epreuve d'artiste".
Commentaires / Comments / Kommentars
* Une épreuve de cette gravure fait partie de la donation de Mme Claire Bonnafé à la Bibliothèque Nationale de Paris en 1980.
* Inventaire de l'atelier Roger Platiel établi par Mme Claire Bonnafé en 1978-1979 (p. 10) :

Photo M. Antman (Voir, dans la rubrique « Index », la sous-rubrique « Marc Antman ». Le négatif, ou le tirage argentique, de cette photo n'a pas été retrouvé.)
Pas d'édition.
. 1 épreuve d'artiste en noir et blanc

. 1 épreuve d'artiste en violet et gris
. 1 épreuve d'artiste, signée, datée, titrée
* Ecrit de Claire Bonnafé devant l'épreuve exposée lors de la rétrospective posthume (12 janvier-25 février 1979) au Musée de Kassel :
Silhouette humaine bleue, trouée de déchirures à travers lesquelles laboureur jaune du fond (de l'air, de l'espace) apparaît. Par ces déchirures, son âme, son sang s'écoulent, sans bruit, sans cri.
Cependant il continue à marcher, entouré de quelques rares silhouettes qui se penchent, puis s'écartent de l'homme déserté.

Matrice
non